ORACLE DES HARMONIQUES

LE LIVRE DES HARMONIQUES

11 - La Foudre

Affirmez-vous, brisez le cercle

Différenciation. Rupture, différence, imprévu, inattendu, détachement, cassure, énergie, feu.
C’est la carte du changement.

L’éclair est catégorique, dense, tranchant. Il a deux pointes qui semblent partir dans des directions opposées, pourtant, ces deux pointes alimentent la même tension, la même énergie : celle de la rupture avec ce qui freine et qui étouffe, la rupture avec le passé, le cordon ombilical. C’est aussi une énergie de reconnexion car la foudre relie le ciel et la terre lorsqu’elle frappe.

Son message est : affirmez votre différence de manière dense, forte, efficace, rapide, inattendue… Brisez le cercle. Personne ne vous attend à cet endroit là : et pour cause, la foudre frappe quand on s’y attend le moins. Tel est son enseignement. La vérité jaillit parfois de manière brutale, la lumière se fait et nous éblouit ; ce qu’apporte la Foudre est un rappel de ces moments où l’on pensait savoir mais où l’on ne savait pas. Grande Révélatrice du cosmos, la Foudre apporte un moment d’éclatante révélation.

La rapidité qui la décrit vous informe aussi d’un événement imminent, d’un changement rapide et imprévisible. Elle nous fait agir sur le fil du rasoir, au dernier moment en apparence, au moment de non-retour en réalité. Si la coupe est pleine, videz-la avant qu’elle ne se brise…

Les questions que pose la Foudre

De quoi dois-je me détacher ? Ne ferais-je pas mieux d’agir à la surprise de tous ?

27 - Le Prophète

Suivez votre propre chemin… défendez vos idées.

Le glyphe représente deux courbes qui semblent lutter l’une contre l’autre, désignant le combat inhérent à chaque être, le combat qui nous met face à l’adversité, aux adversaires… La pointe du long triangle descend vers le sol pour implanter solidement les convictions du Prophète. Ainsi, il est sûr de lui, maître de son destin. Le glyphe s’apparente également à une tête de bélier, premier des signes du zodiaque, désigné ici comme un berger.

Parfois, le chemin du Prophète est ardu et les événements difficiles, vous avez des adversaires mais il vous faut résister et lutter pour garder votre intégrité coûte que coûte. Le Prophète est puissant, obstiné, il vient pour vous dire : n’imposez pas vos opinions aux autres mais défendez vos idées et votre terrain ; vous connaissez votre voie, c’est la bonne, ne vous laissez pas influencer. Le Prophète est l’enseignant qui transmet le savoir, il est le Guide. La carte peut paraître austère et solitaire ; le Prophète peut effectivement prêcher dans le désert ou s’y retirer pour rester digne de sa mission.

Comme il est le Guide, il est celui que l’on suit, il est l’exemple, le patriarche. C’est également celui qui cadre : le message de l’harmonique 27 est donc un message de vigilance, qui vous avertit d’une situation dans laquelle vous devez maintenir le cap de vos idées, ne pas vous laisser influencer, donner les règles et les lois qui sont les vôtres. Il trace la ligne de conduite… Dans le but de protéger et non de tyranniser ni de manipuler !

Les questions que pose le Prophète

Quelles sont les idées que je dois défendre ? Que dois-je permettre, ou pas ? Quel est le chemin que je veux suivre ?

18 - La Mémoire

Souvenez-vous. Faites un bilan ; employez votre expérience

Expérience du vécu, mémoire, connaissance issue du vécu, passé. Bilan. Examens, études, recherches.

Les deux demi-cercles du glyphe évoquent le Principe 9, l’Alliance : alliance avec les lois du Cosmos, les lois du Temps et vous-même. Cette alliance est barrée par un trait horizontal qui pourrait être le chemin que l’on suit et qui nous mène tout au long de notre existence vers l’expérience de vie.

La Mémoire, qui nous sert à engranger, à mémoriser, est la carte de l’expérience du vécu. Si elle nous dit : « souvenez-vous », c’est bien qu’elle nous invite à employer nos expériences pour ne pas répéter nos erreurs. Comme nous sommes des « gens qui cheminent », notre parcours nous apporte les expériences du vécu chaque jour de notre vie, depuis le premier jusqu’au dernier. En fin de compte, on apprend tous les jours. La Mémoire c’est l’éternel apprenti, c’est notre condition d’éternel étudiant. Par-là, elle nous rappelle que l’érudition n’est pas la Connaissance ; apprendre par cœur et ingurgiter les faits morts ne remplit personne de « Connaissance ». La Connaissance, au contraire, n’apprend rien et n’a rien à voir avec la Mémoire…

La Mémoire nous interroge sur ce que nous avons engrangé, sur nos bagages, nos valises. La Mémoire nous dit aussi de vider le chariot que nous traînons et tous ses souvenirs. On ne peut pas effacer le passé mais on peut le reléguer à sa place. Oublier tout ce que l’on sait est nécessaire…

Les questions de la Mémoire

Que m’a apporté mon expérience ? Ai-je l’expérience nécessaire à ce que je veux faire, ne suis-je pas novice ? Ne devrais-je pas faire un bilan ou un examen ?

L'ORACLE DES HARMONIQUES

Un tarot illustré de 36 cartes

Commandez le Jeu des HarmoniquesDemander une consultation
Livre des Harmoniques

Abonnez-vous à notre newsletter